Force Ouvrière Val de Marne - Page 5
Accueil Documentations Nos publications Nous contacter Formation syndicale Actualités Union Départementale Cadres FO94 Réagir avec Fo Journal  FO  Editorial du Secrétaire Général Congrès Juridique Nos Unions Locales Des syndicats à Créteil Les retraités Associations Adresses utiles Chiffres info Liens Internet Politique de confidentialité
11/13 rue des Archives  94010 CRETEIL Cédex      01 49 80 94 94                01 49 80 68 80


Rôle et missions de l’Union


 A partir des structures syndicales, le Congrès des Syndicats affiliés à l’UD, réuni tous les 3 ans, élit notre instance départementale de 37 membres :

la Commission Exécutive de l’UD  désigne le Secrétaire Général et ratifie le Secrétariat de l’UD,

l’Union Départementale exerce un rôle et une mission interprofessionnelle dans le département, dans l’intérêt de ses mandants, adhérents et militants, mais aussi pour les salariés du secteur privé ou public.

Outre l’autonomie dans sa gestion et ses prises de positions dans le cadre statutaire,

elle représente officiellement la Confédération Force Ouvrière, et à ce titre, elle intervient dans les organismes de protection sociale (CPAM, CAF, ASSEDIC), auprès des pouvoirs publics (Préfet, Conseil Général, DDTE..)..., mais son action essentielle, consiste à développer le Syndicat Force Ouvrière :

à      Défendre les intérêts et positions Force Ouvrière dans les institutions paritaires.

à      Conduire et animer une vie syndicale dans le département, dans l’intérêt de l’Organisation Syndicale.

à      Coordonner, appuyer s’il le faut, l’action des Syndicats : interventions, délégations auprès des pouvoirs publics (préfet, élus locaux, parlementaires...), animations de réunion....

à      Relayer la propagande et l’expression Force Ouvrière (tracts, journaux, prises de parole...).

à      Populariser nos prises de positions, convaincre les salariés inorganisés (communiqués de presse, interviews...).

à      Apporter un appui logistique aux Syndicats affiliés à l’Union (impression de tracts, journaux, affichettes, conseils et assistance lors de revendication et de négociation, conseil juridique...).

à      Améliorer la représentativité syndicale de l’Organisation.

à      Rassembler et regrouper tous les Syndicats dans une structure horizontale interprofessionnelle.

à      Et surtout, renforcer l’Organisation d’adhésions nouvelles, de créations de Syndicats ou Sections particulièrement dans le privé, la fonction publique ayant en sa faveur, un droit syndical plus développé.

 

Extraits des Statuts de l’Union

P r é a m b u l e

L’Union Départementale des Syndicats Confédérés Force Ouvrière du Val de Marne :

- Affirme solennellement son indépendance absolue à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques et religieuses, de façon générale, son irréductible opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical.

- Rappelle l’impérieuse nécessité pour le syndicalisme, de se déterminer lui-même à l’endroit de tous problèmes de sa compétence, dont il juge utile de se saisir, ce qui implique qu’il ait la pleine maîtrise de sa structure, de son administration et de ses actes, selon l’esprit ayant inspiré en 1906, la Charte d’Amiens.

Toutefois, le mouvement syndical ne saurait se désintéresser des conditions nationales dans lesquelles il évolue. En conséquence, il devra prendre toutes initiatives dans le but de défendre et d’élargir les libertés syndicales.

L’Union Départementale des Syndicats Confédérés Force Ouvrière du Val de Marne, place au-dessus de toute considération partisane, son souci supérieur de puissance et de cohésion du syndicalisme ouvrier.

Instruite par une douloureuse expérience, elle proclame attentatoire à l’unité ouvrière, la recherche systématique de postes de responsabilités syndicales par les militants de partis politiques, en vue de faire du mouvement syndical, un instrument des partis.

Les Syndicats « Force Ouvrière » du département du Val de Marne décident de doter leur Union Départementale, des statuts ci-après, inspirés des principes ayant assuré au syndicalisme, sa puissance et sa grandeur.

Article 1 :

Il est formé, conformément à l’Article 5 de la loi du 21 Mars 1884, entre les Syndicats Force Ouvrière du Val de Marne, une Union Départementale des Syndicats qui prend pour dénomination :

« Union Départementale des Syndicats Confédérés Force Ouvrière du Val de Marne »,

qui adhère à la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière et à l’URIF.

Article 2 :

Le siège de cette Union est fixé à l’Union Départementale des Syndicats, 11/13 rue des Archives, 94010 CRETEIL CEDEX, et pourra être transféré sur simple décision de la Commission Exécutive.

Article 3 :

L’Union Départementale a pour but : De resserrer les liens de solidarité entre les travailleurs du département et de coordonner les efforts des Organisations adhérentes.

Elle agit dans le cadre déterminé par les statuts et Congrès de la Confédération Force Ouvrière, sur mandat des Syndicats régulièrement constitués et des sections de Syndicats Nationaux et Régionaux ; pour la défense des intérêts moraux et matériels, économiques et professionnels, des adhérents des organismes, qui la constituent, et plus généralement des travailleurs du département.

Le montant de la cotisation est fixé par la Commission Exécutive du département, en harmonie avec celles des Unions Départementales adhérentes à l’URIF.

……Statuts de l’Union adoptés le 17 avril 1984